Ecocuisines

Différence entre l'agriculture bio et l'agriculture raisonnée

L’agriculture bio et l’agriculture semblent similaires à première vue mais sachez qu’on peut y trouver une différence que vous n’avez sans doute pas considérer. En effet, l’une comme l’autre possède ses atouts et elles sont toutes deux liées à des pratiques environnementales et écologiques. Mais qu’est-ce qui les différencie réellement ? Et pourquoi n’arrête-t-on pas de faire des éloges à ces deux méthodes presque similaires ?

Leur technicité et leur praticité

Tout d’abord, l’agriculture biologique est plus connue pour son mode de production qui refuse strictement l’appel à l’usage de produits issus d’une transformation chimique. En effet, elle tente à aider à la protection de l’environnement en considérant la santé et le bien-être du sol, des animaux et de l’Homme qui va consommer les produits qui en résultent. De ce fait, l’agriculture biologique interdit l’utilisation des engrais chimiques, toutes formes de dépistage issues d’un produit chimique, des pesticides ou autres. Quant à l’agriculture raisonnée, elle est moins limitée. On peut faire appel à toutes les sortes de produits qui garantissent l’efficacité de la méthode de produit mais considère aussi l’effet qu’ils peuvent apporter sur l’environnement et la santé. Ce qui la distingue plus, c’est le fait qu’on n’interdit pas les pesticides et les OGM parce qu’avoir recours à des luttes naturelles requiert beaucoup d’acquis, de technique et de savoir-faire qui ralentiront sans doute la production.

Des méthodes très productives

L’agriculture biologique et l’agriculture raisonnée sont toutes deux des processus qui permettent l’obtention d’un rendement favorable durant les récoltes. En savoir plus ne serait-ce que plus adéquat afin d’en connaitre davantage pour ensuite opter pour quelle méthode est la plus convaincante. Toutefois, il est à préciser que l’agriculture biologique est plus employée pour l’ultime respect de l’environnement que ce soient dans les pratiques ou dans les savoir-faire qui optent pour du 100% naturel et biologique. Tandis que l’agriculture raisonnée, se portant également sur le respect de l’environnement et de la santé, adopte les pratiques et les méthodes qui suivent l’évolution actuelle.